bébé·kallou·mamzelle fourmi·Non classé

Kalounette

Pour une naissance, j’ai cousu une kalounette.

J’ai utilisé un tissu tout doux  trouvé sur le site Mamzelle fourmi ainsi qu’une doublure en coton trouvé sur le même site.

Le patron étant en PDF, j’ai du tout imprimer, découper et scotcher …. et vraiment, je n’aime pas ça du tout !! Je préfère largement les patrons papier, quitte à payer plus cher. C’est vraiment plus confortable.

Justement, j’ai du faire une erreur au moment du Découpage? Collage? décalquage ? je ne sais pas, mais en tout cas, la capuche était mal coupée, et résultat était trop petite … j’ai donc découpé une nouvelle capuche.

J’ai passé un bon moment sur cette kalounette pour qu’elle soit le mieux possible.

Je pense en faire d’autres, mais en tissu plus épais : car il s’agira d’un bébé d’hiver !

Plus on coud, plus on a envie de coudre j’ai l’impression !!

kalounette 3kalounettekalounette2

 

Publicités
enfant·laetibricole·petit pan·tissus myrtille

Un dragon pour mascotte

Cette année,  c’est l’année du changement : changement d’école, changement de milieu (je vais en REP+, avec grand plaisir) et changement de méthode de lecture -mais je garde le même niveau, un niveau que j’affectionne : le CP-.

A l’école, les collègues utilisent la méthode de lecture « Taoki »

Résultat de recherche d'images pour "taoki"

Pendant quelques années, j’ai utilisé le Loup comme mascotte issu des albums de la série Le loup qui …. (voulait changer de couleur, voulait faire le tour du monde, ne voulait plus marcher ….) aux éditions auzou ! Les élèves adoraient travailler avec la mascotte et moi aussi. Alors, j’ai décidé de changer de mascotte (année du changement oblige 😀 )

Je n’avais pas forcément envie d’acheter la mascotte toute faite, et ma créatrice fétiche propose un super patron à l’unité de dragon

Résultat de recherche d'images pour "gédéon le dragon patron"

même s’il ne ressemble pas parfaitement au Taoki du livre, il me suffit de le nommer Taoki et d’embarquer les élèves dans l’histoire d’en faire un personnage à part entière de la classe, et je suis sûre que ça marchera !

Une de mes collègue a aussi eu envie de faire la même mascotte, on a donc passé deux après midi (entre cousette, papote thé et gou-thé) pour coudre cette peluche.

Les explications sont toujours claires, d’autant plus que j’ai fait déjà un certain nombre de peluches de la même créatrice.

La seule difficulté rencontrée a été dans les écailles du dos, de la queue et de la tête, car j’ai eu un peu de mal à bien retourner le tissu puis rembourrer. La prochaine fois, je les ferai plus grandes (car oui, je compte bien en refaire, pour offrir à des enfants, ou autres !!)

taokitaokitaoki3

Non classé

Petit Sac à dos loup

J’adore les défis, vous ne saviez pas ?

Une copine me dit qu’elle aimerait beaucoup avoir un sac à dos loup pour son fils … ni une ni deux, je lui dis que je peux le faire !

J’en ai déjà fait un il y a quelques temps pour ma nièce, enfin, pas un sac à dos loup, mais un sac à dos chouette ! Grâce à un tuto trouvé ici.

Il suffisait de garder l’essentiel du tuto, et de modifier la tête.

20806727_10213761562093257_95770791_o
tête modifiée, validée !!

Il fallait que le sac puisse contenir un doudou, une rechange et un petit cahier de liaison. J’ai préféré agrandir un peu les mesures, dans le doute !

Le tuto est très simple à suivre, pour ça, internet, c’est chouette ! Car on trouve des tutos simples et beaucoup de personnes partagent facilement leurs tutos !

Pour faciliter la fermeture, j’ai mis un « bouton aimant » pour que le bambin puisse ouvrir et fermer seul et facilement. J’ai mis également un cordon et un serre cordon. 20841344_10213779848990418_285320953_o.jpg

Le sac devait être assez grand pour contenir un cahier, un doudou et une rechange. J’ai testé avec une balle de préhension, un cahier et un grand foulard à moi … tout loge ! Ouf, mission accomplie !

20861229_10213779865910841_892068405_o

Les bretelles à l’arrière, qui sont réglables. pour savoir comment faire, j’ai observé à sac de randonnée avec des bretelles réglables, et hop !

20861165_10213779865950842_2094388375_o

Le tissu velours vient du magasin Mamzelle Foumi, et les tissus petit Pan viennent du site, sur lequel j’ai fait une razzia lors du Black Friday car tout était à 50% … c’est le mal ce genre de promo …

Et voilà le sac de face 20841275_10213779847750387_452034905_o

Il vous plait ?

mamzelle fourmi·mavada

Poupée Zélie

Je viens d’offrir ma poupée Zélie, donc je peux poster mon article.

C’est la première poupée Zélie que je couds, et je suis assez contente du résultat, même s’il y a des défauts (le bras notamment).

Je n’ai pas -encore- de machine à couper le flex, j’ai donc coupé les yeux à la main ! Pas simple, il faut être minutieuse … J’ai eu à mon anniversaire un beau tapis de découpe et un cutter de précision. C’est vraiment pratique.

20726818_10213735545362855_564230465_o.jpg

Ensuite, j’ai collé les différentes parties de flex sur le visage. Normalement, il faut broder certaines parties, mais n’ayant pas de cercle à broder, j’ai zappé cette étape !

20707259_10213735312517034_2139532791_o

Ensuite, j’ai cousu la partie arrière de la tête et rembourré !

20727166_10213735551323004_2093993342_o.jpg

J’ai acheté le tissu rose sur le site « Mamzelle Fourmi », c’est du lin lavé, conseillé par le livre. Il est vraiment de bonne qualité, et tout doux. Pour la capuche et le corps, c’est du velours rose. Comme c’est pour une fillette d’un an, je me suis dit que ça serait plus doux comme ça.

j’ai fait une robe toute simple, avec un reste de tissu et de biais. Que j’ai fixé avec des pressions Kam :

20792927_10213761000959229_1940390899_n

Voici la poupée avant rembourrage !

20794997_10213744313702058_2099944082_o.jpg

zélie

Non classé

pochette portable

La dernière pochette de téléphone ayant rendu l’âme mon homme m’en a demandé une nouvelle …

En Colombie, on avait vu des sachet de café en toile de jute mais c’était quand même assez cher, juste pour récupérer la toile.

J’ai trouvé une toile, et c’était écrit café dessus (récupération d’un sac à champignon offert à ma mère … eux aussi font de la récupération ! Le sac a été bien amorti !!)

Pour l’intérieur, j’ai utilisé du jean, pour que ça soit bien costaud. J’ai un peu galéré avec la toile de jute, parce que ça s’effile beaucoup.

Pour refermer le haut de la housse, j’ai utilisé un élastique de shorty mamzelle fourmi !

Et voilà, en deux temps trois mouvements, la pochette est adoptée

pochette portable 2pochette portable

Non classé

Kimono

J’ai acheté un numéro d’ottobre femme, le 2/2015 parce que je voulais faire la robe « optic flower ».

A la base, les patrons de femmes ne m’inspiraient pas tellement, mais une amie m’a demandé si je pourrais lui coudre un kimono, et justement, dans ce numéro, il y a un modèle de kimono !!

Nous sommes donc allées toutes les deux faire une virée dans les magasins à Nantes pour trouver le tissu parfait pour ce projet. Justement, le magasin Myrtille en centre ville faisait des super promo…. 50% sur plein de tissus …. (entrer dans une boutique pareille avec de telles réductions … c’est un peu dangereux pour une addict aux tissus comme moi !! Mais croyez le ou pas, j’ai résisté !! )

Mon amie a choisi un tissu un peu plus épais que le tissu indiqué, mais juste super beau … (j’ai d’ailleurs utilisé des chutes pour faire des balles de préhension !) et de la dentelle pour les manches et le bas.

J’ai décalqué le patron avant, et nous avons fait le kimono ensemble. C’est chouette de coudre en duo !

La réalisation du kimono est vraiment très simple. Justement, ça m’a permis de prendre le temps d’expliquer comment coudre à la machine à mon amie.

Par contre j’ai remarqué que le tissu s’effile énormément, j’ai donc repassé toutes les coutures à la surjeteuse, ça donne un rendu « pro » (oui, j’aime me lancer des fleurs)… Disons que ça fait quelque chose de vraiment fini et propre … je suis vraiment satisfaite de mon engin, et je ne regrette pas mon achat !

Il y a un défaut cependant, la bande d’encolure a tendance à « tourner » je ne sais pas vraiment pourquoi … Il me semble vraiment avoir coupé le tissu dans le bon sens … Donc c’est un peu un mystère, je m’en suis rendue compte une fois le kimono terminé. On le voit sur la première photo …

Mais bon, l’essentiel est là, le vêtement plait à la principale intéressée !

 

 

Non classé

Tu sais que tu es couturière quand …

J’ai vu cet article sur facebook, du coup, je le mets en images !

  • Tu sais froncer autre chose que les sourcils
  • Tu as presque autant de bobines de fil que de flacons de vernis
  • Ton patron, c’est toi qui le choisis (job)Quand on arrive à répartir les fronces du premier coup.
  • Pour toi, le terme MAC désigne autre chose qu’un ordinateur super high-tech
  • Les mots droit-fil, lisière, parmenture, encolure, etc. n’ont plus aucun secret pour toi Quand notre ourlet est droit du début À LA FIN
  • Tes meilleurs amis s’appellent découd-vite et fer à repasser
  • Le premier eshop que tu vas voir en période de soldes, c’est Mondial Tissus (ou Pretty Mercerie, au choix !)
  • Quand on se prépare pour le salon Création et Savoir Faire
  • Chaque jour, tu ramasses des épingles jusque dans la salle de bains
  • Tes séances d’acupuncture, tu tes les fais toi-même, régulièrementQuand on s’aperçoit qu’on a oublié de coudre endroit contre endroit.
  • Tu passes ta vie à aspirer, pour ramasser les fils que tu sèmes partout
  • Tu connais bien le mot « raccord » mais tu ne l’aimes pas trop tropQuand l’une de nos coutures se défait.
  • Tu sors bredouille de chez Zara parce que le haut que tu as repéré, tu te dis que tu peux le faire toi-même
  • Tu scrutes toutes les marinières dans le métro et tu te dis que les rayures ne sont pas si bien alignées que ça
  • Tu ne vas plus à Montmartre pour le Sacré-Cœur mais pour le Marché Saint-Pierre
  • Pour toi, le dimanche, c’est sacré : c’est couture ! Et que le lendemain, en réunion, c’est dur parce que tu as passé la soirée à coudre En réunion très (trop !) tôt le matin après une nuit passée à coudre
  • Tu es en manque quand tu ne vois pas ta MAC pendant 3 joursQuand on décide de faire grève de la machine à coudre
  • Tu partages ton thé ou café avec des bouts de fils
  • Tu sais que biaiser n’est pas un gros mot
  • Tu regardes les finitions plutôt que les prix dans les magasins de prêt à porter
  • quand le prix du prêt à porter te file des boutons
  • quand on a déjà un énorme stock de tissu et qu’on essaye de résister aux super jolis tissus qu’on voit en ligne …Quand on essaie de résister aux promotions sur nos boutiques en ligne préférées
accessoires·mamzelle fourmi·mondial tissu

Sac Solveig

J’ai découvert les livres de Mavada sur facebook et j’ai vite été conquise.

Je voulais me faire un nouveau sac à main, et j’ai décidé de me faire un sac Solveig, j’aime bien la forme. En plus il y a également le tuto pour faire un organisateur amovible.

Pour le moment, je n’ai fait que le sac. Il m’a donné un peu de fil à retordre, mais j’en suis très satisfaite. Il est pratique : les poches de devant permettent d’avoir des choses à porté de main.

J’ai ajouté à l’intérieur des petits mousquetons pour accrocher mes clés et ma clé USB du travail, car je déteste avoir à les chercher au fond du sac.

Pour cette création, j’ai utilisé un tissu mappemonde du site Mondial Tissu, un tissu Gorjuss du site Mamzelle Fourmi, et un tissu noir, de mon stock.

Je n’ai pas entoilé les tissus, ni utilisé de simili cuir car je voulais un sac le plus léger possible

J’ai récupéré l’anse de mon ancien sac !

 

Non classé

Mes tribulations de couturière …

Certains me demandent comment ça se passe dans les « coulisses » de Mamzelle Piquécoud ….

Alors voici un petit article !

Pour commencer, il y a l’achat du patron. En général, je marche au coup de coeur ! Une marque que j’aime bien sort un patron, je l’achète (même si je n’en ai pas besoin bouh !!!) sinon, lorsque j’ai besoin d’un vêtement en particulier, je fouine sur le net

à la recherche DU patron ! Là, c’est plus dangereux, car généralement, j’en trouve plusieurs et j’ai du mal à me décider …. Parfois, j’en achète donc plusieurs !

Ensuite, il y a la recherche du tissu. Ici aussi, deux possibilités, soit j’ai dans mon stock

le tissu qu’il me faut car je l’ai précédemment acheté sur un coup de coeur (dans ce cas, j’achète au moins 1m50 car je crains toujours qu’il soit ensuite en rupture de stock) ; Soit je cherche sur un des site que j’aime bien le tissu parfait pour ma future création (encore une fois, danger, car aller sur les sites de tissus, c’est prendre le risque de se créer plein d’envies …. arg pour le portefeuille !! )

Ensuite, il faut prendre le temps de décalquer le patron, je préfère largement les patrons papier aux patrons PDF, car il faut imprimer, découper et scotcher ces derniers, et j’ai du mal des fois à avoir la patience ! Avant cette étape, il faut définir sa taille, et elle peut différer en fonction des marques.  J’utilise des rouleaux de papier calque de 20m ou bien du papier de soie.

Après cette étape de précision, vient l’étape tant attendue de la découpe du tissu. Là, la concentration est de mise, pour ne pas couper le tissu dans le mauvais sens (bien suivre le droit fil) … Je tire un peu la langue … parfois, je prend un coup de chaud si j’ai commandé un peu juste en tissu (mais pourquoi il est en 110 cm ce scrogneugneu de tissu ….)

Ensuite, vient le grand saut …. L’étape de l’assemblage ….

Quand j'avais mal estimé les difficultés de Dylan

Et oui, parce que parfois, ça roule, et parfois, c’est tendu ! Il m’est arrivé de coudre, découdre, recoudre, re-découdre … Bref … des fois, j’ai envie de tout balancer par le vélux ! (et quand c’est avec la surjeteuse, c’est encore plus pénible de découdre les 4 fils !!), ça fait partie des moments où tu penses que t’y arriveras jamais !

Quand j'étais presque sûr qu'il ne fallait pas faire sauter de classe à Pierre-Jean

Enfin, le meilleur moment (sauf quand le vêtement ne convient pas) vient l’essayage ! Et là, c’est le pied ! On peut frimer !! Et quand les gens disent : Tu l’as acheté où ? Et qu’on peut répondre « oh, c’est moi qui l’ai fait »  et qu’ils font « waow » et qu’on répond « oh mais non, c’est pas si dur » (bon, ok, on exagère un peu, mais ya pas de mal à se lancer un peu des fleurs des fois )

Quand je reçois mon rapport d'inspection